Stevie-wonder.com     Muzilab.com
Accueil  |  Biographie  |  Discographie  |  Chansons  |  Galerie  |  Documentation  |  Concert  |  Liens  |  Forum

Stevie Wonder
Portrait de star en chanteur aveugle, noir et militant des droits civiques...
Tendre enfance

Le chanteur noir américain Steveland Judkins Morris alias Stevie Wonder est né à Saginaw (Michigan) le 13 mai 1950. Son apprentissage musical, il le doit à la radio qu'il accompagnait en tapant avec des petites cuillères sur tout ce qu'il avait à portée de mains : ce fut son école du rythme. La fréquentation de l'église, en compagnie de sa mère, et le contact du Gospel ont décidé de sa vocation.

Premier disque à 11 ans

A l'âge de onze ans, il enregistre son premier disque. Ses instruments de prédilection sont le piano et l'harmonica outre les claviers. Sa musique aborde de nombreux genres : soul, funk, rock... Il est resté fidèle à sa maison de disques, la célèbre Tamla Motown; seuls deux de ses albums ne sont pas édités sous ses labels.

Militant humanitaire

Outre la vision qu'il n'a jamais eue, Stevie Wonder perdit l'odorat à la suite d'un accident de voiture qui faillit lui coûter la vie et le laissa quelques jours dans le coma. Il orienta alors sa carrière vers des causes humanitaires en participant à des concerts pour la Paix, milita pour un jour férié commémoratif de la mort du pasteur Martin Luther King ("Happy Birthday"), composa des chansons en faveur de l'harmonie raciale (notamment le duo avec Paul McCartney "Ebony and Ivory") et contre la faim dans le monde ("We are the world", chanté entre autres par Michael Jackson). Nelson Mandela a dit de Stevie : "c'est mon fils, et je lui parle avec beaucoup d'affection"...

Il est permis de regretter que ces dernières années Little Stevie ait versé dans le sirop musical à la sauce "I Just Called To Say I Love You" mais on se souviendra de ses principaux tubes :

Fingertips (1962), Uptight (Everything's Alright - 1966), A Place In The Sun (1966), I Was Made To Love Her (1967), My Cherie Amour (1969), Music Of My Mind (1972), Superstition (1972), Blame It On The Sun (1972), You Are The Sunshine Of My Life (1972), Innervisions (1973), Higher Ground (1973), Sir Duke (1976), Isn't She Lovely (1976), Hotter Than July (1980), Masterblaster (Jammin' - 1980), Happy Birthday (1980), Ebony And Ivory (en duo ave MacCartney - 1982), I Just Called To Say I Love You (du film "The woman in red" - 1984).

Et d'un rôle au cinéma : conducteur du roadster utilisé par James Bond dans "Tomorrow never dies" ("Demain ne meurt jamais") !

-- Source: http://www.yanous.com/pratique/culture/culture010323.html
 

Stevie-Wonder.com : English - Français - 中文

Designed by Muzilab™ Entertainement & Nécropédia © 2012

page served in 0.044s